Commuun, duo de japonais installé à Paris depuis quelques années, commence à se faire une jolie place dans le monde fashion. Les jeunes créateurs se sont rencontrés à Paris, après un diplôme de la Saint Martin School pour l’un et l’école d’Anvers pour l’autre. Commuun vient de l’idée de communauté interculturelle, ne pas s’enfermer dans une identité ou une nationalité mais affirmer une culture mixte.


Fraîchement lauréats de l’Andam (Association Nationale pour le Développement des Arts de la Mode), le défilé de La Fashion Week parisienne a été très apprécié. Le site Richelieu investit, spotlights, horde de photographes et bancs installés, le show peut commencer. Personnalités pointues du monde de la mode aux premiers rangs, on y a vu Florence Müller ou encore Didier Grumbach.


Calme et zénitude pour ce défilé en blanc. Commuun affectionne les coupes déstructurées, comment cette robe tient-elle ? elle semble bien trop large. Bustier, mini robes taillés dans des matières organique : lin, coton. Des satins et soies se frayent un chemin. Jeux de superpositions, des voiles blancs sur des fonds de robe. Au milieu de ces couleurs froides apparaît une robe en satin violet soutenue, une merveille. Les mannequins perchés sur des talons vertigineux argent, blanc python et noir arborent un maquillage naturel. Simplicité et retenue pour ce duo talentueux, déjà en vente chez Maria Luisa.

01   04    06    07

Photo D.R.